LOGIN

Catégorie

Santé

michaelbenoit.org-cliquez-ici
Santé

La Gestalt-thérapie : de quoi s’agit-il exactement ?

On en entend parler autour de nous, surtout quand on s’intéresse un peu au monde de la psychanalyse et de ses alternatives. Cependant pour savoir de quoi il retourne précisément, c’est une autre paire de manche. Voici un petit résumé explicatif pour connaître un peu ses origines, mais aussi savoir à quel public cette méthode s’adresse tout particulièrement.

La Gestalt, de ses origines à son utilisation actuelle

C’est un psychanalyste allemand, Fritz Perls, qui l’a inventée. Elle est née au début du XXe siècle. Elle combine la philosophie à la psychologie. Elle permet à travers des jeux de scène de découvrir ses vrais blocages et d’y trouver des méthodes pour les surmonter.

C’est une psychothérapie de courant humaniste très répandue aujourd’hui. Le nom de cette thérapie vient du verbe allemand gestalten qui veut dire « mettre en forme ». Elle convient aussi bien pour résoudre de grosses difficultés relationnelles, que pour dépasser un petit souci émotionnel. C’est même bien plus qu’une thérapie pour certains, elle s’apparente alors davantage à une philosophie de vie.

Le praticien dans tous les cas ne doit jamais être directif, c’est un intervenant actif, qui met en place des jeux de rôle. Ces derniers vont permettre de faire ressortir les gestes, mots, sentiments bloquants qui pourront ainsi être conscientisés puis transformés pour arriver à des changements significatifs et positifs dans la vie du patient.

Qui peut avoir besoin d’une Gestalt-thérapie ?

La Gestalt-thérapie s’adresse à tout être humain sans exception. D’ailleurs, beaucoup la considèrent comme une aide précieuse au quotidien pour voir la vie et la vivre pleinement. C’est, à ce moment-là une philosophie existentielle et non plus une thérapie.

Sinon, elle s’adresse spécialement aux personnes ayant des soucis comportementaux, émotionnels et se sentant ralenties ou arrêtées dans leur vie sans savoir pourquoi exactement. Elle s’adapte facilement et la consultation se fait aussi bien individuellement, qu’en couple ou en famille, voire également en groupe.

Cela amène à des séances ayant des contextes extrêmement variés, qui toutes pourtant, utilisent des exercices de mise en pratique par le jeu. Les plus connus sont : l’amplification des gestes inconscients, de mini-scènes dramatiques faisant ressortir l’aspect contradictoire de nos personnalités, la réalisation d’épisode de la vie réelle ou non, l’interpellation directe, et tant d’autres.

Le but étant d’extérioriser les traumatismes qui nous paralysent dans notre quotidien. Ceux-ci permettront de nous dévoiler à nous-mêmes et d’avoir une meilleure image d’ensemble de notre fonctionnement.

À partir de là, des comportements de remplacement seront trouvés pour permettre aux gens, après la prise de conscience, de les mener vers leurs propres développements personnels.

Comme toute psychothérapie, il faut l’envisager en moyen ou long terme pour des résultats quantifiables. Cependant, dès les premières séances, un bien-être moral est perceptible pour beaucoup. La décision de passer à l’action en débutant une Gestalt-thérapie en est le moteur. Le patient passe alors d’un rôle de victime qui subit sa vie, à quelqu’un qui accepte que sa vie résulte de ses actions. Il n’aura de cesse alors que d’améliorer celle-ci en détruisant les barrages qui le ralentissent. Pour en savoir plus, cliquez ici

Lire la suite
michaelbenoit.org - génotype-définition
Santé

Un test ADN est-il fiable à 100% ?

Effectuer un test ADN permet de répondre à de nombreuses interrogations sur les origines plus ou moins lointaines d’un individu et sur son état de santé. Depuis 2017, des entreprises basées à l’étranger proposent au grand public d’effectuer librement des tests génétiques. La véracité des résultats de ces tests portants sur les origines ethniques est remise en question par un certain nombre de spécialistes.

En effet, si un test génétique classique est considéré comme extrêmement fiable, cette fiabilité s’appuie sur des recherches ciblées et l’examen doit être pratiqué dans un contexte médical, dans des conditions de laboratoire précises. Ce type de test met avant tout en évidence la différence génétique entre les individus par comparaison de leur génome. Ainsi le résultat s’interprète plus par la négation que par l’affirmation selon le nombre de similitudes repérées. Si les résultats sont fiables, des supports d’interprétation restreints peuvent néanmoins conduire sur des fausses pistes et mener à une réponse erronée.

Test relatif à la santé

Un test ADN peut aider au diagnostic d’une maladie, ou par exemple invalider une paternité. Il s’effectue notamment par prélèvement sanguin. A l’origine de ce test, il y a une prescription médicale, une recherche définie et précise, et il se fait avec le consentement du patient. Le résultat de l’analyse aura un impact définitif sur lui-même et sur ses proches. Dans le cas d’une maladie présumée, le génome du patient est comparé à d’autres génomes atteints par cette maladie. Dans le cas d’un test de paternité, la comparaison s’effectue entre l’enfant et le parent présumé ou avec d’autres membres de la famille si l’un des deux individus ne se prête pas au test. Le résultat sera alors moins fiable car les liens étant lointains, le nombre de gènes légués est diminué.

Test relatif à la justice

La justice a recours à des prélèvements ADN (sang, salive, sperme notamment) pour confondre un criminel ou innocenter un accusé. Les erreurs sont plus importantes dans ce cas de figure dans la mesure où, d’une part, les scènes de crimes peuvent avoir été contaminées par plusieurs ADN ; ou le test mal effectué mais surtout d’autre part, du fait que le test ne porte que sur quelques marqueurs de l’ADN et non sur l’ensemble du génome. De ce fait, dans le cadre judiciaire, le test ADN sert plutôt à entériner un jugement et vient seulement dans un second temps comme preuve.

Test relatif aux origines ethniques

La raison de ce test est la plus controversée car la démarche se fait en dehors de tout cadre médical ou judiciaire. Si la méthode reste la même, le test ne prend en compte que quelques marqueurs de l’ADN et dessine seulement un profil que les laboratoires comparent à d’autres profils afin de déterminer l’origine ethnique de l’individu. Le résultat ne prend pas en compte tous les marqueurs d’un génome ni les probables flux migratoires des ancêtres. Le test ADN peut alors être le point de départ d’une recherche généalogique à prolonger d’autres moyens que la science. Vous pouvez chercher les mots génotype définition sur internet pour vous aider à mieux comprendre tous ces aspects.

Lire la suite
michaelbenoit.org - Therapie comportementale dialectique
Santé

Dans quels cas avoir recours à une thérapie comportementale dialectique ?

Les émotions négatives sont parfois très difficiles à gérer au cours de la vie et induisent d’avoir recours à une aide extérieure afin d’y faire face. Être bien dans son corps permet en effet de trouver une harmonie qui rend le quotidien moins difficile et moins désagréable pour la personne concernée, ainsi que pour son entourage.

A quoi sert la thérapie comportementale dialectique ?

Parmi les solutions pouvant être prises en compte afin d’améliorer son quotidien, la thérapie comportementale dialectique est souvent mal connue mais possède pourtant de brillants effets. Depuis sa mise au point en 1980, cette discipline à la croisée des chemins entre psychologie et philosophie aide de nombreuses personnes à se concentrer sur l’essentiel et ainsi à moins subir les pressions de la vie.

Dans quels cas avoir recours à une thérapie comportementale dialectique ? Les raisons peuvent être nombreuses, mais 4 principales peuvent être évoquées.

Améliorer sa capacité à vivre le moment présent

La cause d’un mal-être peut être la plupart du temps une mauvaise conscience temporelle. En effet, nombreuses sont les personnes qui vivent leur passé à regret ou qui appréhendent leur futur à tort. Or, le corps et l’esprit se doivent de vivre dans le moment présent afin d’être parfaitement équilibrés. La thérapie comportementale dialectique permet donc d’améliorer la capacité que nous possédons tous d’accepter les choses telles qu’elles sont, et de vivre pleinement le moment présent.

Accroître sa tolérance vis-à-vis des émotions négatives

Lorsque les pensées négatives nous hantent, il est difficile de se concentrer sur l’essentiel. Lorsqu’elles deviennent trop pressentent, ces pensées peuvent devenir un véritable fléau au quotidien. Pour lutter contre leurs effets néfastes sur le psychisme, la thérapie comportementale dialectique travaille la tolérance à la détresse de la vie, la capacité à traiter les émotions négatives plutôt que de rechercher une échappatoire. Un corps sain dans un esprit sain, en somme.

La régulation des émotions

Il s’agit ici davantage d’une stratégie de régulation interne. Les différentes émotions intenses qui peuvent s’imposer dans la vie d’une personne doivent souvent être gérées et régulées afin d’éviter de poser des problèmes liés au stress ou à l’anxiété. La thérapie comportementale peut ainsi être un véritable tremplin pour mieux gérer ses émotions en toutes circonstances.

Améliorer sa communication avec les autres

Le dernier plan d’action de la thérapie comportementale dialectique concerne l’amélioration de la communication avec les autres. De nombreux troubles de l’anxiété, mis sur le compte d’une timidité excessive, peuvent gêner la communication inter-individus et ainsi créer un mal-être chez la personne qui la subit. La thérapie peut permettre de renforcer le potentiel de communication d’un individu, tout en maintenant le respect de soi et le renforcement des relations.

Quand se lancer dans une thérapie comportementale dialectique ?

Il n’est pas nécessaire d’être au plus bas pour avoir recours à une telle méthode thérapeutique. En effet, la Thérapie comportementale dialectique peut toujours être utilisée à titre préventif, afin d’améliorer sa vision de la vie et de profiter davantage du moment présent. Cet état d’esprit peut permettre à de nombreuses personnes de lâcher prise et d’améliorer leurs relations sociales.

Lire la suite
michaelbenoit
Santé

Dans quels cas solliciter un test de paternité ?

 

La France est le pays le plus restrictif d’Europe en matière de tests dans une reconnaissance d’un lien de filiation. Demander un test de paternité répond alors à une procédure juridique spécifique afin que celui-ci soit reconnu et que la paternité soit prouvée. Tout le monde ne peut pas demander un test de paternité bien que l’offre sur internet, en provenance de pays étrangers, soit nombreuse. Quand le doute s’installe autour de la naissance d’un enfant, voici les solutions afin de lever le voile sur le mystère qui plane sur ses origines.

Lire la suite
esperance de vie-sante
Santé

Comment augmenter son espérance de vie ?

Nous voulons tous vivre le plus longtemps possible, mais la qualité de vie est tout aussi importante que la durée. De la gestion du stress à la discipline alimentaire, il existe plusieurs façons de prolonger votre vie. L’espérance de vie peut être augmentée avec des étapes et des changements simples. Ce guide vous aidera à trouver des moyens d’augmenter votre espérance de vie et d’améliorer votre santé.  Ces dix conseils vous aideront également à assurer votre bien-être en vieillissant. Essayez d’intérioriser chaque zone et appliquez-la dans votre vie de tous les jours, en vous assurant de retrouver un style de vie sain et équilibré tout en ayant le sourire au visage tous les jours.

Méfiez-vous du stress

Le stress peut être un tueur, conduisant à des maladies cardiaques et à une inflammation dans le corps qui peuvent causer toute une série de problèmes de santé, y compris l’asthme, le diabète et la dépression. Cependant, il existe des moyens de s’attaquer au stress, alors prenez des mesures pratiques dès que vous reconnaissez vos déclencheurs de stress.

Bien manger

Quand nous sommes plus jeunes, il est possible de s’en sortir avec un régime alimentaire malsain, mais à mesure que nous vieillissons, les mauvais choix alimentaires pèsent lourd. Il est facile de s’assurer de manger sain – il suffit de vous en tenir aux aliments qui ne sont pas transformés. Vous ne pouvez jamais vous tromper avec des fruits et légumes frais, de la viande maigre, des grains entiers, des graisses saines et des friandises occasionnelles.

Arrêter de fumer pour votre santé

Plus de 5 millions de fumeurs meurent chaque année dans le monde en raison du tabagisme et 600 000 autres non-fumeurs meurent des effets de la fumée secondaire. Par conséquent, en abandonnant cette habitude, vous vous occupez non seulement de votre propre santé, mais aussi de celle de vos proches.

Il existe une grande variété de méthodes pour arrêter de fumer, mais récemment, beaucoup de gens ont trouvé le succès grâce au vapotage. Il y a aussi une variété d’e-liquides à choisir pour répondre aux besoins de vos papilles. Cela vous permet de réduire votre taux de nicotine lentement et n’implique aucun des inconvénients du tabac à fumer.

Dormez bien

Tout le monde a des besoins légèrement différents en ce qui concerne le sommeil, mais le fait de dormir de façon chronique pendant de longues périodes peut mener à la maladie. Visez entre 7 et 8 heures par nuit et essayez toujours de vous lever à la même heure tous les jours pour maintenir un bon cycle de sommeil.

Boire de façon responsable

Des études ont montré que si vous consommez de l’alcool avec modération, cela a des effets bénéfiques sur la santé. Cependant, un excès d’alcool est également associé à de nombreuses maladies, dont le cancer. Par conséquent, soyez conscient des directives hebdomadaires d’unité et donnez-vous quelques jours sans alcool par semaine.

Obtenez un animal de compagnie

Cela pourrait ne pas être pour tout le monde, mais si vous êtes un amoureux des animaux, avoir un animal de compagnie a été montré pour vous aider à rester en bonne santé. En moyenne, les propriétaires d’animaux ont une pression artérielle plus basse, une meilleure santé cardiovasculaire et souffrent moins de dépression.

Restez actif pour optimiser votre santé

Si vous avez un chien, celui-ci sera facile car vous vous promènerez tous les jours. Cependant, tout le monde a besoin d’exercice, alors assurez-vous de rester actif. Toute forme d’exercice que vous appréciez sera probablement quelque chose que vous respectez. Si vous incluez des activités de mise en charge, cela aidera à protéger votre masse musculaire en vieillissant.

Gardez votre esprit actif

Votre esprit doit rester aussi actif que votre corps si vous voulez éviter la démence plus tard dans la vie. Apprendre une nouvelle compétence comme une deuxième langue; ou même les jeux d’entraînement cérébral qui sont disponibles maintenant vont tous aider.

Vie sociale

Nous prospérons tous lorsque nous sentons que nous avons des amis et de la famille autour de nous qui nous soutiennent. Ne laissez pas votre vie sociale souffrir à travers le stress du travail ou d’autres engagements. Une vie heureuse dépend grandement de la communauté dans laquelle nous vivons.

Soyez optimiste

L’optimisme a été montré pour améliorer le bien-être et la santé tout au long de la vie, alors regardons vers l’avenir avec positivité.

Lire la suite
michaelbenoit.org
Santé

La greffe de cheveux en 4 étapes

Etape 1 : votre problématique, sa solution

La calvitie ou alopécies masculine concerne 2 hommes sur 3 à partir de 35 ans, elle peut se manifester de diverses façons et à divers endroits du crâne : tonsure sur le dessus ou a l’arrière, ou calvitie qui débute sur le haut du front et progresse vers l’arrière, qu’elle soit discrète ou bien visible, elle a toujours un impact psychologique, plus ou moins mal vécu.

Pour la majorité, la perte de cheveux est andro-génétique, les androgènes provoquent une hypersensibilité des follicules pileux, et la perte progressive des cheveux, cette perte est malheureusement irrémédiable. Signe de vieillissement, objet de moquerie, entrainent  perte de confiance en soi, repli, mal être et parfois dépression. L’homme concerné ne retrouvera son bien être qu’en retrouvant sa chevelure et son image d’antan.

 

Etape 2 : prendre connaissance de la solution

La micro greffe de cheveux à Lyon est à ce jour la solution donnant les meilleurs résultats en terme d’esthétisme et de naturel. Les greffons sont miniatures, composés de 1 à 3 cheveux contre 6 à 10 cheveux au tout début des greffes, le résultat n’était pas à la hauteur, les « touffes » de cheveux trop importantes n’avait pas un rendu naturel. La technique c’est donc considérablement améliorée et le résultat, très naturel, est aujourd’hui à la hauteur des attentes.

 

Etape 3 : l’intervention

Les interventions sont parfaitement indolores puisque pratiquées sous anesthésie locale.

Ils existent deux techniques qui sont pratiquées actuellement :

–      Les micro greffes grâce à la technique FUE (Follicular Unit Extraction) : 2 à 3 cheveux sont prélevés dans la zone chevelue, en général sur l’arrière et les côtés du crâne – couronne – pour être réimplantés dans la zone à traiter. Les greffons étant prélevés un à un, cette technique nécessite un rasage total de la zone de prélèvement. L’intervention est relativement longue, il faut compter 5 à 6h pour l’implantation de 3 000 cheveux. Cependant il n’y a aucune cicatrice post intervention.

–      Les micro greffes grâce à la technique FUT (Follicular Unit Transfer) : une bandelette de cuir chevelu de 1 à 4 cheveux est prélevée la zone chevelue – couronne – pour être réimplantés dans la zone à traiter, l’intervention dure de 3 à 4 heures pour l’implantation de 4 000 cheveux. L’inconvénient de cette technique est de laisser une cicatrice à l’endroit du prélèvement, cependant celle-ci est fine et discrète et sera finalement cachée par les cheveux.

 

Etape 4 : les suites

Les risques suite à ce type d’intervention sont rares et non spécifiquement liés à un implant capillaire mais inhérents à tout acte de chirurgie sous anesthésie locale (réaction allergique, infection ou mauvaise cicatrisation). Il est possible de faire un shampoing 3 jours après l’intervention, la chute des cheveux greffés est normale et la repousse s’opère au bout de deux mois.    

Le résultat d’une séance peut être insatisfaisant en cas de calvitie importante et une voire deux séances supplémentaires peuvent être nécessaires. La chirurgie capillaire et les deux techniques énoncées bien qu’extrêmement précises et minutieuses restent des interventions simples dont le résultat est très bluffant.

Lire la suite
image-michaelbenoit.org
Santé

L’arthrose, une maladie handicapante

L’arthrose est une maladie très répandue. Elle touche entre 9 à 10 millions de Français. Il s’agit d’une maladie des articulations dues à la dégradation du cartilage. L’arthrose peut toucher différentes articulations du corps comme le genou, la hanche, le cou, la cheville, les doigts, la colonne vertébrale, etc. Nous avons concocté cet article afin de vous permettre de mieux comprendre cette pathologie.

Pourquoi a-t-on l’arthrose ?

Les causes de l’arthrose sont multiples et complexes. Certaines positions ou actions répétées peuvent exemple entrainer l’usure du cartilage et ainsi fragiliser les articulations. Ainsi, une personne qui travaille fréquemment à genoux peut finir par être touchée par l’arthrose du genou. La pratique excessive d’une activité sportive, les blessures articulaires et l’obésité sont aussi des causes possibles d’arthrose, notamment celle du genou. Les médecins disent aussi que cette maladie a également un caractère héréditaire. Les hormones sexuelles sont également impliquées dans l’apparition de l’arthrose. La chute des œstrogènes à la ménopause favorise la maladie.

Quels sont les signes de la maladie ?

Si vous ressentez de la douleur au niveau d’une de vos articulations, il faut consulter. C’est en effet le symptôme principal de l’arthrose. La douleur est déclenchée ou intensifiée lorsque vous effectuez un mouvement. Et quand l’articulation est au repos, vous vous sentez moins mal. La douleur causée par l’arthrose augmente également surtout le soir. Au départ, vous ne verrez aucun signe extérieur de la maladie. Elle n’est ni chaude, ni rouge. Plus tardivement, des nodules peuvent apparaître.

Les conséquences de l’arthrose

A cause la douleur qu’elle entraîne, l’arthrose altère la qualité du sommeil de la personne atteinte. Sur 10 personnes souffrant de douleurs articulaires, 7 ont des difficultés à s’endormir. Or, le manque de sommeil a de nombreux impacts négatifs sur l’état de santé général du patient. Cela génère du stress, et favorise aussi l’apparition de nombreuses autres maladies. Les douleurs ressenties peuvent également mettre un frein aux activités de la victime. Si elle touche le genou et la hanche, l’arthrose peut même devenir très handicapante. La personne atteinte pourrait ne plus marcher normalement. Pour éviter de trop solliciter l’articulation douloureuse, un fauteuil roulant s’avère alors indispensable pour se déplacer. Un fauteuil roulant l’évitera de fournir trop d’effort pour se déplacer et aussi d’éviter les douleurs. Il ne s’agit toutefois de rester en permanence sur son fauteuil roulant. En effet, la sédentarité aggrave aussi la maladie. Le fauteuil roulant est juste une aide lorsque les douleurs sont aigues et qu’on a besoin de se déplacer un peu loin par exemple.

Comment soigner cette maladie ?

On ne peut malheureusement pas soigner l’arthrose. Une fois que le cartilage s’use, ce n’est plus réversible. On peut néanmoins soulager les douleurs via des médicaments. Il existe aussi des traitements non-médicamenteuses comme la kinésithérapie, la cure thermale, etc. Mais le meilleur moyen de l’éviter est la prévention. Mangez sainement. Pratiquez une activité physique régulière non intense. Maintenez un poids santé et évitez les blessures articulaires !

Lire la suite
mutuelle sante
Santé

Tout savoir sur la mutuelle santé

Les ennuis de santé peuvent survenir à tout moment et atteindre tout le monde. Or, le remboursement sécurité sociale ne couvre pas toujours la totalité des frais médicaux. Pour ne pas débourser de votre poche le tiers payant, la loi Madelin conseille de souscrire une mutuelle santé. C’est dans ce cadre que la mutuelle entreprise entre en scène afin de prendre en charge totalement ou partiellement la partie de vos dépenses de santé n’entrant pas dans le remboursement Sécurité sociale.

Prise en charge du ticket modérateur

En règle générale, la Sécurité sociale ne rembourse qu’entre 50 et 70 % des frais de santé d’un individu. Il reste donc un ticket modérateur. Vous pouvez souscrire une mutuelle qui va vous reverser ce ticket modérateur en fonction du niveau de couverture santé que vous avez sollicité dans votre contrat.

Quid du médecin conventionné ?

medecin homologuéLa Sécurité sociale ne prend en charge qu’une partie des frais de santé des ayants droit. Cela signifie que la consultation du médecin ainsi qu’une partie des frais médicaux vous seront remboursés, et ce, sur la base d’un tarif conventionné. Le ticket modérateur sera remboursé par la compagnie d’assurance santé. Cependant, vous devez vous demander si le médecin qui vous soigne, qu’il s’agisse d’un généraliste, d’un spécialiste ou d’un centre hospitalier, est conventionné ou non. Un médecin non conventionné est libre de pratiquer son tarif, ce qui implique que votre ticket modérateur va augmenter si vous allez le consulter. Par ailleurs, il existe une catégorie de praticiens qui sont partiellement conventionnés, c’est-à-dire qu’ils adoptent les tarifs légaux uniquement pendant une partie de la journée.

Comment reconnaître un médecin conventionné ?

Pour savoir si un médecin ou un centre médical est conventionné ou non, il suffit de demander à sa mutuelle famille le statut de ce dernier. Par ailleurs, la loi impose au praticien qu’il affiche ses tarifs dans sa salle d’attente ou directement dans son cabinet. Et dans le cas d’une hospitalisation, il est possible d’obtenir auprès de l’établissement la liste des médecins conventionnés dans votre localité ainsi que celle de ceux qui ne le sont pas.
En outre, vous devez savoir que parmi les médecins prescrits par votre médecin, certains sont remboursables tandis que d’autres ne sont pas. Vous avez la possibilité de demander à votre caisse d’assurance maladie la liste des médicaments remboursables.

Le mode de remboursement d’une mutuelle

Pour être sûr que vous allez être remboursé par votre mutuelle famille, mutuelle jeune, mutuelle senior, mutuelle étudiante ou autre formule d’assurance complémentaire, vous devez vous informer du type de prestations que celle-ci rembourse. Il ne faut pas hésiter à se renseigner si votre assurance complémentaire santé est en mesure de rembourser des prestations de santé inhabituelles comme la médecine douce, les programmes de sevrage tabagique, les consultations diététiques, etc.
Bien entendu, vous devez veiller à ce que les garanties santé auxquelles vous souscrivez répondent réellement à vos besoins. Par exemple, si vous n’avez pas besoin de porter de lunettes, il ne sert à rien de souscrire une mutuelle optique.

Le tiers payant et le taux de remboursement

En règle générale, quand vous faites une consultation chez un professionnel de santé, vous payez les frais de consultation. Il vous revient ensuite de demander le remboursement d’une partie de ces frais auprès de la Sécurité sociale. Et si vous avez adhéré à une bonne mutuelle, celle-ci va vous restituer les frais de santé non couverts par l’organisme étatique. C’est pourquoi il est très important de choisir son assurance complémentaire parmi la liste des mutuelles proposée par le comparateur ou le courtier.
Dans le cas où vous avez une Carte Vitale, vous allez automatiquement bénéficier du tiers payant. En outre, vous devez vous informer du taux de remboursement offert par votre mutuelle. En principe, il s’étale entre 100 % du tarif conventionné par la Sécurité sociale et les frais réels.

Lire la suite