chambre parentale

Après une rude journée au travail, les parents n’ont qu’une idée en tête : retrouver leur lit pour décompresser et récupérer. La chambre parentale revêt aujourd’hui une importance capitale dans la vie quotidienne des couples. Véritable coin de zénitude, il doit apporter du confort, du réconfort et de l’apaisement. Cela se passe par une bonne déco et surtout un aménagement réussi.

Bien définir les espaces

Une chambre parentale est la pièce dans la maison où les parents doivent trouver le sommeil, des solutions de rangement et éventuellement un coin pour l’hygiène. Cependant, la répartition de ces trois piliers qui définissent ce qu’est réellement une suite parentale dépend de la définition des espaces.

Cette tâche fait partie intégrante de l’aménagement de toute chambre, et tout particulièrement d’une chambre parentale confortable et bien structurée. Pour y arriver, il faut jouer sur la taille et les types de meubles à installer, y compris le lit.

Une chambre parentale qui répond aux critères d’une chambre digne d’une suite doit avoir plusieurs placards, une armoire ou un dressing. Il ne faut pas non plus oublier la salle de bain attenante qui permet aux parents d’avoir leur intimité. Il y a également le coin maquillage pour madame.

Et malgré le nombre d’éléments qui compose une chambre parentale, la circulation doit être bien fluide.

Bien définir aussi le coin nuit

Une armoire, un dressing, une salle de bain attenante… C’est bien beau, mais il faut aussi penser au coin nuit, c’est-à-dire, au lit. Si le canapé est un mobilier important dans un salon, pour la chambre parentale, le lit est capital. Elle doit notamment répondre à différents besoins, notamment de superficie, de confort et d’esthétique.

Un lit de mauvaise taille contraint un couple à être à l’étroit. De même, un matelas inconfortable n’est pas du tout digne d’une suite parentale destinée à être un lieu de repos et de récupération. Côté déco, on ne minimise pas l’importance de la tête de lit. Elle peut être simulée avec du papier peint ou de la peinture ou en dur (ex : bois massif). Sa présence délimite l’espace dédié pour le couchage.

apartment-dressing

Réfléchir aux rangements

Il faut bien que les vêtements et accessoires des parents soient rangés quelque part. Une chambre parentale bien aménagée propose de multiples solutions de rangement. Il peut s’agit d’une commode, d’une armoire encastrée, d’un dressing ou de tiroirs sous le lit. Toutes les idées sont les bienvenues tant que leurs styles se marient au reste de la déco. Dans le pire des cas, il est toujours possible de faire du sur-mesure afin que les espaces et la fluidité de la circulation soient optimisés.

Améliorer l’ambiance avec le bon éclairage

Un éclairage bien choisi permet d’avoir une ambiance cosy dans une chambre parentale, voire même romantique. Tout repose sur l’intensité des lumières installées. Il est possible de mettre en place deux sortes d’intensités qui permettent d’avoir deux ambiances adaptées à chaque situation. Pour la lecture, une lampe de chevet est amplement suffisante afin d’adoucir la luminosité de la pièce.

Alléger l’espace

Tout ce qui est inutile dans une chambre parentale ne doit pas y être. Les rangements sont d’ailleurs faits pour cacher les effets personnels qui pourraient ternir légèrement la déco. Pour plus de volume, le choix des meubles se porte sur ceux qui sont peu hauts afin d’avoir un effet de profondeur vers le plafond. Concernant la couleur des murs, il vaut mieux rester dans le sobre et opter pour des couleurs apaisantes.