michaelbenoit.org

Etape 1 : votre problématique, sa solution

La calvitie ou alopécies masculine concerne 2 hommes sur 3 à partir de 35 ans, elle peut se manifester de diverses façons et à divers endroits du crâne : tonsure sur le dessus ou a l’arrière, ou calvitie qui débute sur le haut du front et progresse vers l’arrière, qu’elle soit discrète ou bien visible, elle a toujours un impact psychologique, plus ou moins mal vécu.

Pour la majorité, la perte de cheveux est andro-génétique, les androgènes provoquent une hypersensibilité des follicules pileux, et la perte progressive des cheveux, cette perte est malheureusement irrémédiable. Signe de vieillissement, objet de moquerie, entrainent  perte de confiance en soi, repli, mal être et parfois dépression. L’homme concerné ne retrouvera son bien être qu’en retrouvant sa chevelure et son image d’antan.

 

Etape 2 : prendre connaissance de la solution

La micro greffe de cheveux à Lyon est à ce jour la solution donnant les meilleurs résultats en terme d’esthétisme et de naturel. Les greffons sont miniatures, composés de 1 à 3 cheveux contre 6 à 10 cheveux au tout début des greffes, le résultat n’était pas à la hauteur, les « touffes » de cheveux trop importantes n’avait pas un rendu naturel. La technique c’est donc considérablement améliorée et le résultat, très naturel, est aujourd’hui à la hauteur des attentes.

 

Etape 3 : l’intervention

Les interventions sont parfaitement indolores puisque pratiquées sous anesthésie locale.

Ils existent deux techniques qui sont pratiquées actuellement :

–      Les micro greffes grâce à la technique FUE (Follicular Unit Extraction) : 2 à 3 cheveux sont prélevés dans la zone chevelue, en général sur l’arrière et les côtés du crâne – couronne – pour être réimplantés dans la zone à traiter. Les greffons étant prélevés un à un, cette technique nécessite un rasage total de la zone de prélèvement. L’intervention est relativement longue, il faut compter 5 à 6h pour l’implantation de 3 000 cheveux. Cependant il n’y a aucune cicatrice post intervention.

–      Les micro greffes grâce à la technique FUT (Follicular Unit Transfer) : une bandelette de cuir chevelu de 1 à 4 cheveux est prélevée la zone chevelue – couronne – pour être réimplantés dans la zone à traiter, l’intervention dure de 3 à 4 heures pour l’implantation de 4 000 cheveux. L’inconvénient de cette technique est de laisser une cicatrice à l’endroit du prélèvement, cependant celle-ci est fine et discrète et sera finalement cachée par les cheveux.

 

Etape 4 : les suites

Les risques suite à ce type d’intervention sont rares et non spécifiquement liés à un implant capillaire mais inhérents à tout acte de chirurgie sous anesthésie locale (réaction allergique, infection ou mauvaise cicatrisation). Il est possible de faire un shampoing 3 jours après l’intervention, la chute des cheveux greffés est normale et la repousse s’opère au bout de deux mois.    

Le résultat d’une séance peut être insatisfaisant en cas de calvitie importante et une voire deux séances supplémentaires peuvent être nécessaires. La chirurgie capillaire et les deux techniques énoncées bien qu’extrêmement précises et minutieuses restent des interventions simples dont le résultat est très bluffant.