renovation

Profitez des aides gouvernementales pour rénover votre maison et améliorer votre confort Notre maison est un lieu intime qui nous définit. Être bien dans sa peau et bien chez soi sont deux sentiments que nous ne pouvons dissocier. Au-delà de l’aspect sentimental, certains travaux deviennent, à long terme, nécessaires afin de pouvoir entretenir au mieux votre logement et que de petits dysfonctionnements ne transforment la maison en un nid à problèmes. Le côté financier peut parfois ralentir ce processus. De nombreuses aides sont désormais mises en place pour nous permettre de se sentir bien chez soi, au coin du feu, sur la terrasse ou sous un rayon de soleil. Certaines aides gouvernementales ont été mis en place pour vous aider à rénover votre maison et à améliorer votre confort.

L’importance de l’entretien de sa maison

Notre maison est notre lieu personnel, notre moment de détente où divers sentiments y vivent. Elle est le repère familial. On attend d’elle qu’elle nous protège du monde extérieur et qu’elle conserve nos secrets, nos joies, nos peines et nos envies. Entretenir correctement cette dernière c’est contribuer à se sentir mieux. La négliger, c’est prendre le risque de la voir se dégrader. Lorsqu’on décide d’effectuer des travaux d’entretien, il est important de se poser la question de l’amélioration des performances de la maison.

En outre le côté sentimental, l’augmentation de la valeur de cette dernière se fait au cours de plusieurs années, mais également grâce à un entretien régulier et bien effectué. Cependant, toutes rénovations ne doivent pas seulement être rentables mais également nécessaires à la longévité de votre demeure.

Les travaux énergétiques

Isolation de la toiture, des murs, remplacement des fenêtres, changement de votre système de chauffage… Vous pouvez désormais prétendre à des aides pour financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement. Une meilleure efficacité énergétique vous permettra de réaliser, par la suite, des économies sur vos factures d’énergie et de vivre dans un environnement plus confortable.

Une aide est maintenant disponible pour vos travaux énergétiques dans votre résidence principale, sous forme de réduction d’impôts. Elle permet de réduire vos impôts sur le revenu d’une partie des dépenses occasionnées lors de travaux d’amélioration énergétique. Les contribuables, qu’ils soient imposables ou pas, peuvent en bénéficier. Si le montant du crédit d’impôt dépasse celui de l’impôt dû, l’excédent est remboursé au ménage.

Malgré ces aides, il vous faudra tout de même vous préparer un budget complémentaire pour mener à bien les travaux, mais soyez rassurés, les demandes de crédits à la consommation sont aujourd’hui très courantes et bien souvent, les pièces justificatives de vos revenus sont maintenant facultatives pour de tels crédits. Vous pouvez voir quelques solutions de prêts personnels chez MoneyBanker par exemple.

Les conditions à respecter

Il y a toutefois un certain nombre de conditions à remplir pour que ces travaux puissent donner lieu au versement de l’aide. Cette aide concerne tous les propriétaires ou occupants à titre gratuit fiscalement domiciliés en France qui souhaitent réaliser des travaux d’économies d’énergies dans leur habitation principale. Toute résidence secondaire sera exclue du dispositif. Les propriétaires bailleurs ne sont pas éligibles au crédit d’impôt. De plus, il ne s’applique qu’aux bâtiments achevés depuis plus de deux ans.

Le Crédit d’impôt s’adresse aux personnes qui exercent une activité professionnelle en France ou qui y ont le centre de leurs intérêts économiques même si elles ne payent pas d’impôt sur le revenu. A noter que cette aide est accordée sous condition que l’équipement soit fourni et installé par une entreprise ayant la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Attention, ces travaux ne s’adressent pas aux opérations de rénovation mais de construction. De nombreux sites proposent une simulation du montant du crédit d’impôt. Ce dernier varie selon la surface de l’habitation et des travaux à réaliser. Une date de référence sera fixée afin de savoir en quelle année le crédit d’impôt sera fixé. On appel cette dernière le fait générateur du crédit d’impôt. Elle permet également de connaître la durée de renouvellement du crédit d’impôt pour de nouveaux travaux.