garage auto

Un projet trotte dans votre tête depuis plusieurs mois et souhaitez avoir des conseils pour sa réalisation. L’ouverture d’un garage auto est comme la création de toute autre entreprise. Des étapes doivent être passées avant de pouvoir réellement se mettre en activité.

Étude de marché et business plan

En tant que projet, l’ouverture d’un garage auto nécessite de bien étudier votre entreprise sur toutes les coutures pour que vous puissiez vous rendre compte de sa viabilité. C’est une étape nécessaire, bien avant de penser au local, choisir une servante d’atelier complète avec toutes les clés ou de se décider sur le pont élévateur.

Vous devez faire une étude de marché en prenant en compte différents facteurs : zone géographique, nombre potentiel de clients, nombre de garages concurrents, tarifs horaires des services d’entretien et de réparation. Ensuite, vous rédigez un business plan qui est un document mettant en détail vos ressources et vos objectifs.

Choix du local, des équipements et des services

Après avoir réalisé l’étude de marché et élaboré le business plan, vous pouvez maintenant penser à votre local, à vos équipements et aux services que vous allez proposer.

spannerPour le local, vous devez opter pour un bâtiment avec un volume assez important qui puisse accueillir plus d’une voiture au minimum et vous permettre de vous déplacer librement. Les options qui s’offrent à vous sont une location ou un achat.

Concernant vos équipements, ils peuvent être choisis en fonction de la superficie disponible. Mais, vérifiez que le local possède une hauteur sous plafond suffisamment élevée pour installer un pont élévateur.

Pour ce qui est des services, tout dépend de l’étude de marché. Vidange, liaison au sol, carrosserie, mécanique… vos compétences sont la base de tout. Cependant, vous devez déterminer comment vous allez dispenser vos services. Est-ce que ce sera des tarifs forfaitaires, horaires ou journaliers.

Vous devez également avoir un stock de pièces (huile moteur, filtre à huile, pneus, ampoules…) afin d’optimiser votre méthode de travail.

Choix du statut juridique

En dernière étape, vous devez choisir le statut juridique qui convient à votre entreprise. N’hésitez pas à faire longuement une comparaison entre toutes les possibilités. Allez-vous ouvrir votre garage en tant qu’auto-entrepreneur ou est-ce la création d’une société ? Il faut savoir que chaque structure juridique a ses avantages et ses inconvénients.

Si vous vous positionnez comme étant un auto-entrepreneur, ce statut vous ouvre sur plus d’opportunités. En effet, l’investissement de départ n’est pas très conséquent, le régime social et le régime fiscal sont avantageux. Mais, votre patrimoine personnel n’est pas protégé (maisons, voitures personnelles, etc.). Il y a donc un risque pour vous et votre famille.

Si vous optez pour la création d’une société, vous adhérez à une structure indépendante. Tout votre patrimoine personnel est protégé dans ce cas. En contrepartie, vous devez tenir la comptabilité. Vous devez aussi vous préparer à des charges plus lourdes (sociale et fiscale). Néanmoins, vous êtes plus crédible aux yeux de vos clients et prospects. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles la plupart des auto-entrepreneurs choisissent le statut de SARL.