michaelbenoit.org2_volcano-594603_960_720

Situé sur la côte nord-ouest de l’Amérique du Sud, le nord du Chili est une destination aux paysages étonnants. Entre des paysages désertiques, des sommets enneigés et des reliefs très escarpés, il offre des attraits des plus diversifiés qui vous laissent sans voix. Découvrez-y deux sites des plus spectaculaires dans le cadre d’un voyage d’exception au nord du Chili.

 

Le désert d’Atacama

Le désert d’Atacama est indéniablement le symbole le plus fort du nord du Chili. Et c’est certainement le plus connu à l’échelle mondiale. Vous devez absolument le visiter lors de votre séjour au Chili pour une expérience des plus exceptionnelles et des plus inoubliables.

Il s’agit en fait d’une région hyper aride, voire la plus aride du monde. Certaines zones ne reçoivent jamais de pluie. D’autres par contre n’en sont pas privées, mais doivent attendre une cinquantaine d’années entre deux averses.

Très fascinant, le désert d’Atacama vous dévoile une importante richesse naturelle. Vous y découvrirez des dunes de sable, des geysers, des oasis, des roches façonnées par l’érosion, etc. Vous y trouverez aussi de petits villages authentiques où les habitants sont très accueillants et n’hésitent pas à vous aider si besoin.

Vaste territoire, le désert d’Atacama s’étend dans plusieurs régions du nord du Chili. Elles incluent notamment les régions de Arica, Parinacota, Tarapacá, Antofagasta et Atacama. Vous pouvez ainsi élargir vos champs de découvertes.

La région d’Arica et Parinacota

Si pour vous, un voyage d’exception au nord du Chili est un voyage qui combine histoire et culture, alors la région d’Arica et Parinacota est une étape obligatoire. Localisée à l’extrême nord du Chili, la région d’Arica et Parinacota est le cœur historique du Chili. Fondée en 1565, elle compte parmi les 5 villes chiliennes les plus anciennes où vous trouverez des vestiges impressionnants.

Il faut souligner que la région d’Arica et Parinacota est limitrophe de la République du Pérou au Nord. Ce qui explique probablement pourquoi la région a été pendant une centaine d’années une région péruvienne. Ce n’est qu’après la guerre pacifique qui remonte en 1879 qu’elle est devenue une région chilienne.

Sinon, la région d’Arica et Parinacota est frontalière de Tarapacá au sud et de la Bolivie à l’est. Sa côte ouest est bordée par l’océan Pacifique et dévoile des vallées fertiles où des fruits tropicaux abondent. Accordez-vous un moment de farniente sur cette côte et savourez le plaisir d’être au nord du Chili.